Un mot, une technique : embossage à chaud.


Le mois dernier, je vous révélais quelques “secrets” (qui n’en sont pas vraiment pour qui cherche bien) sur la technique de l’embossage à sec ou à froid

Dans ce nouvel article, je vais tenter de vous expliquer ce qu’est l’embossage à chaud. Je ne pourrai cependant pas vous présenter un tutoriel en fin de billet. 

En effet, cette technique nécessite un matériel incontournable qui ne peut vraiment pas être remplacé par quelque chose que l’on pourrait tous avoir à la maison.

Précision: cet article n’est en aucune façon un test comparatif de poudres et d’encres.

***

Pour embosser à chaud, il faut avoir à portée de main:

- de la poudre à embosser : mate, irisée, opaque, transparente, à paillettes, dorée, colorée…il en existe de toutes sortes (même des phosphorescentes !).
- un pistolet à chaleur ou pistolet à embossage. Certains manuels ou sites proposent d’essayer la technique via une ampoule chaude ou un sèche-cheveux mais je vous le déconseille fortement ! Le pistolet à chaleur fournit LA chaleur idéale et surtout souffle très peu d’air, détail qui a son importance quand il s’agit de …poudre !

Et il faut bien sûr un tampon et de l’encre. Nous verrons par la suite que toutes les encres ne sont pas forcément adaptées à la technique de l’embossage à chaud.

En effet, le principe est le suivant :

1- encrer et tamponner un motif sur du papier (il est possible de le faire sur du bois),
2- saupoudrer ledit motif de poudre et enlever l’excédent,
3- chauffer à l’aide du pistolet la poudre qui va se mettre à gonfler et fondre,
4- obtenir un motif en relief et du coloris souhaité.

Je vous montre ce que l’on obtient en images…

1- j’encre un tampon avec un encreur rose (Aladine en l’occurence, une encre qui a tendance à sécher relativement vite).

2- Je saupoudre généreusement mon impression rose avec une poudre qui doit fondre et gonfler tout en laissant apparaître la couleur de mon encre. Je récupère l’excédent de poudre dans sa boîte.

Voilà ce que donne alors le motif tamponné et saupoudré.
3- Je chauffe mon motif poudré à l’aide du pistolet. Peu à peu la poudre se met à fondre, les grains s’agglomèrent et le tout devient brillant et légèrement gonflé.

Voilà ce que donne le motif après le passage du pistolet à chaleur. Vous pouvez remarquer la brillance du motif bien embossé, mais vous constatez également que certaines parties de mon motif n’ont pas changé.


En réalité, l’encre a séché trop vite à ces endroits, ne permettant pas à la poudre de se coller. Cette dernière s’est donc simplement détachée lorsque j’ai récupéré l’excédent, ou envolée sous l’action du pistolet.

Voilà par contre le résultat d’un embossage après utilisation d’un encreur Versamark orange. L’encre est beaucoup plus grasse et sèche moins rapidement. J’ai utilisé ici une poudre à effet irisé. 

L’ensemble du motif est embossé, légèrement en relief et régulier.

***

Je vous dévoile ensuite un embossage à la poudre cuivrée. Cette poudre étant entièrement couvrante, il n’est donc pas utile d’utiliser un encreur de couleur. Evidemment, si on a un encreur coloré, il peut aussi faire l’affaire !

J’ai donc utilisé un encreur transparent (qui peut également servir à réaliser des motifs sur papier foncé, en ton sur ton, mais c’est un autre sujet).

Pour que le motif se voit facilement sur la photo, j’ai volontairement mal nettoyé mon tampon de son encre orange du précédent test.

Après dépôt de la poudre et retrait de l’excédent…

Et une fois le pistolet à chaleur passé sur le motif…(la première photo vous donne un aperçu de la métamorphose de la poudre).

Voilà un motif en relief et d’un cuivre étincelant !

***

Si l’on souhaite réaliser son propre motif à la main, ou même n’encrer qu’un détail d’un tampon, il existe également le stylo à embosser.

Evidemment, il ne faut pas se lancer dans un motif trop grand qui prendrait trop de temps et sécherait trop vite avant le dépôt de la poudre (ou alors faire le motif en plusieurs étapes).

L’intérêt de ce feutre est qu’il est très souvent fourni avec deux mines (une pointe et une biseautée), permettant de se lancer dans des arabesques calligraphiques et autres envolées.

Testé ici avec une poudre rose, je vous révèle quelques problèmes qui peuvent survenir. 

Cette poudre, tout d’abord, n’a pas, selon moi, un rendu très net et harmonieux. Je l’utilise peut-être dans des conditions qui ne lui conviennent pas (embossage de motifs très détaillés) et j’ai donc très souvent un rendu grossier.

Ici, en écrivant “Rose de Biboun”, le stylo a eu le temps de sécher un peu. La poudre n’a donc pas attaché partout, ce qu’on peut constater sur les deux premières photos.

En écrivant “Rose” seulement, vous remarquerez le rendu “pas très fin” de cette poudre (les grains sont déjà très gros avant de fondre).

Toujours est-il que c’est à l’aide de tests divers qu’on finit pas trouver les poudres et les encres qui conviennent au rendu que l’on souhaite obtenir. Cela dépend des produits évidemment, des conditions d’utilisation aussi, mais également de sa sensibilité créative et de ce que l’on souhaite obtenir au final.
***

Voici enfin une dernière démonstration utilisant une encre de couleur et une poudre à effet hologrammes / pailleté.

Une fois le motif tamponné à l’encre fuchsia, je l’ai recouvert de poudre pailletée. J’ai ôté l’excédent et chauffé….

***
Voilà donc ce qu’est l’embossage à chaud : il s’agit de la réalisation de motifs ou de mots via une encre, colorée ou non, et de leur mise en relief  à l’aide d’une poudre et d’un pistolet à chaleur (ou “heat gun”).
Si vous souhaitez réellement vous y mettre et décorer par cette technique une foule de supports, il existe un kit dont le prix me paraît très intéressant. Il comprend tout le matériel pour commencer !

***

J’espère que ce nouvel article technique vous aura autant passionné que moi. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à me les poser, je me ferai un plaisir de vous répondre (dans la limite de mes connaissances).

Le mois prochain, retrouvez-moi dans un nouvel article technique !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Theme Designed By marksitbd